Etats d’esprit enjoués du vendredi # 11

Les états d’esprit du vendredi est une initiative proposée par Zenopia et Postman, qui me permet de partager avec toi qui me lis mon humeur du jour. 

Et vendredi, c’est aujourd’hui et enfin je commence et il serait temps 🙂

début : 16h50

fatigue : ben tiens, je pensais être plus crevée que ça avec ma virée parisienne d’hier et mes 6h de train, départ 5h … en fait ça va plutôt bien ! Bon évidemment, j’étais au lit hier soir à 21h30

humeur : en bonne forme 😉 en forme de quoi ? ha ha ha oui, je sais c’est mauvais 🙂

estomac :  je vais peut-être manger une pomme, j’hésite 🙂

condition physique : toujours 2h de sport par semaine enfin sauf les jeudis où je suis en réunion, à Paris … bref, une heure de sport, c’est bien quand même 🙂

esprit : vagabonde et pense à une recette de pizza maison 🙂

boulot : la réunion parisienne va-t-elle donner de bons résultats ?? On y croit !

culture : Criminal case, Koh Lanta, ça compte  ?

penser à : faire un chouille de ménage avant que les invités débarquent 🙂 et les pizzas 😉

avis perso : moi, je dis ça, je dis rien 😉 ben quoi ??

message perso : allez les rouges, allez les jaunes ou allez les rauges ou les jounes ? J’hésite encore !  Denis B si tu m’entends 🙂

amitié : ce sera pizza, Koh-Lanta ! Yes 🙂

divers : C’est joli Paris et sa banlieue qui s’éveillent

courses : faudrait faire une liste

sortie  : dimanche pour une balade en forêt ? A voir !

envie de : gratouiller ce put…naise de bouton de moustique là, dans le cou ! Gniark

zic : https://www.youtube.com/watch?v=_PDABGJb2og

fin : 17h02

J’ai détesté ce livre et j’ai aimé cette pièce # Dounia-Joy’s club 3

bannièreclublecture

Dounia-Joy me propose de donner mon avis sur un livre que j’ai détesté et voici ce que ça donne. J’ai écrit cet article en mai 2013 sur mon « vieux » blog  http://lapensinedececile.publicoton.fr/ !

J’ai lu Windows on the world de Frédéric Beigbeder et je reste sans mots ! En voici le résumé :

Vous connaissez la fin : tout le monde meurt. Certes, la mort arrive à plein de gens, un jour ou l’autre. L’originalité de cette histoire, c’est qu’ils vont tous mourir en même temps et au même endroit. Est-ce que la mort crée des liens entre les hommes ?

Le seul moyen de savoir ce qui s’est passé dans le restaurant situé au 107e étage de la Tour Nord du World Trade Center, le 11 septembre 2001, entre 8 h 30 et 10 h 29, c’est de l’inventer.

Je n’ai pas aimé cette histoire, peut-être parce que l’auteur ne parle que de lui en oubliant les héros malheureux du roman, ce père et ses enfants …

Je n’ai pas compris pourquoi, Fred (oui, j’ai envie de l’appeler Fred) faisait un parallèle entre les minutes qui s’écoulent ce fameux 11 septembre et les même minutes qu’il vit un an plus tard !

Ce livre, qui aurait dû m’émouvoir puisqu’il traite d’un drame qui a choqué le monde entier,  m’a agacé prodigieusement ! J’ai détesté ce ton que j’ai trouvé hautain ! Alors, suis-je passé complètement à côté du livre ou suis-je incapable d’éprouver quelque empathie pour l’auteur, je ne sais pas !

Et toi l’as-tu lu ? Et qu’en as-tu pensé ?

Le second thème de ce mois-ci est « un livre adapté au cinéma, en série ou en film ». Choisissez le livre que vous souhaitez, que vous aimez et qui répond à ce critère et faîtes une chronique sur ce bouquin. Donnez envie aux autres participantes de lire ce livre si elles ne le connaissent pas !

Et je voudrais juste te parler d’un livre adapté au théâtre (oui, je sais, c’est un peu hors sujet !) que j’ai lu (deux fois) et vu au théâtre Antoine à Paris, jouée par Jean-Pierre Darroussin et Eric Elmosnino. Il s’agit du livre très court mais intense « Inconnu à cette adresse » de Kressmann Taylor. Pour résumer, il s’agit de la relation épistolaire entre un allemand et un Juif au tout début de la montée du Nazisme, le premier étant de retour en Allemagne et le second resté aux Etats-Unis pour gérer leur galerie d’art. Les mots, qu’ils soient lus ou prononcés par des acteurs, claquent comme un gifle et j’ai pris conscience que tout choix a des conséquences … Tu sais, ô toi qui me lis, c’est comme dans la chanson de Goldman  » né en 17 à Leidenstadt » … aurais-je été meilleur ou pire si j’avais été allemand … dans cette même situation, quels seraient mes choix ?  Aller du côté du plus fort et ne rien voir ou me battre pour des idées de liberté ? Je ne sais pas … J’ai réalisé que je ne suis qu’une humaine avec mes défauts, mes qualités, mes faiblesses … qui suis-je pour juger ?

Ô toi qui me lis, je te conseille vraiment de lire ce bouquin qui m’a  changé la vie.

 

Ce que j’ai lu de meilleur # Ecrit 38

s38

Et grâce à l’écrit de cette semaine, je vais te parler de quelques livres que j’ai aimés :

Le tout premier livre qui m’a procuré une émotion forte à l’adolescence, c’est « une jeune fille pas comme les autres » de J Royer  et S La Selve. C’est un livre qui date de 1957 et qui se déroule dans le milieu des Guides de France. Ce livre que j’ai lu, relu et relu encore m’a offert des émotions telles la joie, la tristesse, l’empathie bref que des émotions qui, éprouvées à l’adolescence, ont été décuplées  🙂 Ouais, je sais, j’ai encore 15 ans dans ma tête 😉

Là, comme ça, je pourrais aussi te parler des livres de Gilles Legardinier qui font partie des livres « petits bonheurs » ! Ses romans font du bien au moral oscillant entre éclats de rire et petite larme au coin de l’œil 😉 j’adore !

Mon dernier coup de cœur va au livre de Virginie Grimaldi « le premier jour du reste de ma vie » j’ai aimé cette héroïne qui balargue tout pour se reconstruire. J’ai admiré son courage, ses doutes, ses questions et puis cette amitié qui naît entre ces trois femmes 🙂

Bref, tu auras pu te rendre compte, ô toi qui me lis, que j’aime les livres qui me procurent de belles émotions !

Et toi qu’as-tu lu de meilleur ??

Bannière copie

 

Je rêvais d’une chaise longue # Atelier d’écriture 232

Leiloona du blog bric à book propose chaque lundi une photo et moi, j’écris les mots qui me viennent en regardant cette photo.

Et en ce lundi, voici la photo de Romaric Cazaux et voilà mes mots sortis tout droit de mon imagination

© Romaric Cazaux

Je rêvais d’une chaise longue à côté de celle de mon homme et nous aurions regardé grandir notre enfant.

Lui et moi = nous ! C’était un rêve … trop beau, trop grand pour moi ! La vie, cette salope, en avait décidé autrement …

Lui, je l’ai rencontré il y a longtemps déjà, oh je savais que c’était un coureur de jupons, une fille différente chaque soir ! J’ai cru que moi je pouvais le changer en une nuit, fut-elle magique !! La vie avait décidé que je porterais l’enfant de cette homme si beau mais tellement égoïste, ne pensant qu’à son plaisir uniquement. Les femmes étaient pour lui des jouets qu’on jette après usage. N’avait-il pas appris à aimer ? Comment faire de lui un père ? Et j’ai eu cette idée démoniaque et romantique à la fois car je savais que si je sonnais chez lui avec l’enfant dans sa poussette, je me ferai jeter …

Après la naissance de mon enfant je savais que mes jours étaient comptés, quelques mois tout au plus. La vie m’offrait cet enfant, la mort allait m’en priver. J’ai commencé à envoyer des lettres à cet homme afin qu’il « me » désire … cela a duré, duré, j’étais inaccessible et cela le hantait, je devenais un fantasme, son fantasme ! Jusqu’au jour où …

Par un soir de brouillard, j’ai organisé une rencontre entre lui et moi ! J’ai posé l’enfant endormi à côté de moi et cachée dans le brouillard, ombre ivoire, je lui ai caressé la joue et l’ai embrassé. J’ai vu l’amour naître en lui pour moi, pour notre enfant ! J’ai vu cet homme froid et incapable d’aimer devenir un père …

Je suis morte le lendemain sereine, apaisée et confiante ! Mon enfant était avec son père et ils vivraient heureux dans la maison au 124 de la rue de la Fidélité, cela ne s’invente pas 🙂

Ma petite liste pour me faire du bien # Ecrit 37

Que pourrais-je mettre sur cette liste ? Qu’est ce qui me ferait du bien ?

  1. du soleil et 25° toute l’année 🙂 et allez OK, de la pluie, la nuit, pour faire pousser les plantes 😉 et juste un peu de neige à Noël pour faire joli
  2. un abonnement à vie à la Comédie Française … les comédien(ne)s me font rêver ! 
  3. une esthéticienne rien que pour moi 
  4. le truc pour dormir 
  5. la paix dans le monde 
  6. continuer à être heureuse entourée des personnes que j’aime 

Voilà … et toi, ce serait quoi ta liste ?

Bannière copie