Etat d’esprit vacancier du vendredi # 8

Les états d’esprit du vendredi est une initiative proposée par Zenopia et Postman, qui me permet de partager avec toi qui me lis mon humeur du jour. 

Et aujourd’hui, nous sommes vendredi !

début : 7 h 04

fatigue : deux semaines à bien dormir, c’était trop beau que ça dure !

humeur :  bonne bien qu’embrumée

estomac : se remplit doucement de pain grillé et de confiture mangue-gingembre-citron vert et d’un thé au gingembre ! Je suis monomaniaque, je te rappelle 😉

condition physique : une heure de sport pour cette semaine.

esprit : voir à humeur

boulot : quelques heures ce matin puis vacances 🙂

culture : rien si ce n’est la fin de série « fais pas ci, fais pas ça » ! J’ai adoré cette série !

penser à : boucler les valises

avis perso : c’est très bon la confiote au gingembre 🙂

message perso : tout va bien se passer, j’espère que le neige ne sera pas trop molle …

amitié : là, pendant une semaine dans un chalet perdus au sommet de la montagne 🙂

divers : là comme ça, rien ne vient 🙂

courses : elles attendront mon retour !

sortie  : la montagne ça me gagne 🙂

envie de : passer des vacances fun et reposantes 😉 et si je passais ma deuxième étoile ?

zic :

fin : 7 h26

Cette semaine, je liste # 7

Agoaye me propose de lister 🙂  Et là, à une semaine de mon départ en vacances, je pense que le mieux pour moi est de lister tout ce que je vais mettre dans ma valise … et pour m’aider j’ai fait appel à Dorothée (merci à Stéph qui m’a donné l’idée de la chanson :), oui fan de moi, je sais, ne le remercions pas !)

Dans ma valise, sachant que je pars au ski, que puis-je y mettre ? Voici la liste ! Et profitons-en pour jouer un peu, raye-sur ton écran tout ce qui n’est pas utile pour aller à la neige 😉

Un bonnet rose

Un bonnet de piscine en plastique moche

Un pull rouge

Un tee-shirt mou

Une culotte + un soutien-gorge (enfin 7)

Un maillot de bain

Une mini-jupe

Un pantalon de ski

Un jean

Une petite robe noire

Un sous-pull qui gratte

Une paire de tongs

Une paire de Louboutin

Un ski (ou deux)

Une paire de MoonBoots

Une paire de pantoufles

Un anorak bien chaud

Un veste en daim

Une paire de chaussettes de ski

Une  paire de bas

Un pyjama en pilou-pilou

Une nuisette en soie

Une brosse à dents et une à cheveux

Un préservatif

Un tube d’écran total

Une paire de Ray-Ban

Un masque de ski

Un masque et un tuba

Une guitare pour chanter auprès du feu de bois

Un harmonica

Un portable

Un bouquin

Bon allez j’arrête là , on voit bien que c’est pas toi qui va porter ma valise 🙂

Et si j’étais … Dieu

Et en cette semaine 7, Mous me propose d’être … Dieu

Pour commencer, écoutons la chanson de Francis Cabrel « Assis sur le rebord du monde ».

Si j’étais Dieu, je serais horrifié de voir le monde que j’ai crée complètement mis à mal, malmené par l’homme que j’ai créé. J’aurais mieux fait de me casser une guibolle, tiens 😉 plutôt que d’avoir voulu créer l’homme à mon image ! Je pensais bien faire et je sais pas trop où ça a merdouillé mais le résultat est franchement mauvais ! L’idée était bonne, j’ai dû pécher par orgueil ce qui est le comble pour un Dieu, non ?

 En fait, je sais, j’aurais dû commencer par créer la femme parbleu ! Et là, le monde eut été parfait 🙂 La Femme, oui avec un grand F, aurait embelli le monde, protégé le faible et élevé vers le haut le défavorisé, et surtout elle aurait aimé son prochain. Je l’aurais aimée pour ses qualités car comme le dit Renaud « Femme je t’aime, surtout, enfin pour ta faiblesse et pour tes yeux, quand la force de l’homme ne tient que dans son flingue ou dans sa queue bip »

Si j’étais Dieu, j’irai sur une autre planète tout recommencer en commençant par la femme !

Si j’étais Dieu, je demanderais pardon pour tout le mal que j’ai créé.

mouss4-copie

Etat d’esprit enjoué du vendredi # 7

Les états d’esprit du vendredi est une initiative proposée par Zenopia et Postman, qui me permet de partager avec toi qui me lis mon humeur du jour. 

Et aujourd’hui, nous sommes vendredi !

début : 15 h 04

fatigue : même pas, dis-donc 🙂 les miracles existent

humeur :  bonne, souriante … heureuse quoi

estomac : se ravit des bonnes odeurs qui parfument ma cuisine

condition physique : j’ai affreusement honte mais pas de sport cette semaine, mon corps m’a lâchée. Les douleurs sont revenues et reparties comme par magie mais du coup, j’ai raté deux séances de sport 🙂 l’enfoiré tiens :p

esprit : voir à humeur

boulot : pas aujourd’hui 🙂

culture : vu un reportage sur la cagole et la Parisienne ! instructif 😉

penser à : m’activer un peu, le ménage m’attend

avis perso : ce temps de printemps me désole car autant j’aime la chaleur autant j’aime voir les 4 saisons dans une année

message perso : au taquet pour ce soir et demain aussi 😉

amitié : justement ce soir et demain

divers : le thé de la marque Kusmi tea c’est le bien

courses : faites

sortie  : demain

envie de : rire, chanter, danser bref de montrer mon bonheur à la Terre entière

zic :

fin : 15 h17

Cette semaine, je pardonne # 6

J’ai trouvé cette définition sur le site Psychologie positive « Pardonner c’est fondamentalement faire don de quelque chose à quelqu’un. Le sens du terme est donc fidèle à son étymologie : perdonare, en latin (per/donare). Il s’agit du don que l’on fait de son droit au ressentiment après avoir été la victime d’une offense. Le pardon consiste en effet à vaincre son ressentiment envers un offenseur, non pas en niant son droit au ressentiment, mais en s’efforçant de considérer l’offenseur avec bienveillance, compassion et même amour. »

Et grâce à cette définition je pardonne à l’homme qui m’a fait du mal, celui qui m’a volé mon enfance. Je lui pardonne, non pas pour que lui se sente pardonné, mais parce que c’est important pour moi d’avancer. Je n’oublie pas, je n’oublie rien mais j’avance en paix avec mes souvenirs. La cicatrice sera toujours là, mais au moins, elle ne me fera plus mal !