Etat d’esprit content du vendredi # 13

Les états d’esprit du vendredi est une initiative proposée par Zenopia et Postman, qui me permet de partager avec toi qui me lis mon humeur du jour. 

Et aujourd’hui, nous sommes vendredi !

début : 7 h 54

fatigue : mis à part  ma nuit d’hier durant laquelle j’ai dormi deux heures, là, ce matin, ça va mieux, comme quoi, il existe un effet placebo qui s’appellerio Quézac qui s’appelle le début du weekend 🙂

humeur :  bonne

estomac : lait de riz et coco et chicorée et tartines beurrées-confiturées 🙂

condition physique : deux heures de sport, cette semaine

esprit : bon, si ce n’est qu’il ne se passe pas une nuit sans que je rêve de mon boulot

boulot : j’y suis dans une heure jusqu’à 17 h

culture : lecture du programme présidentielle d’un des 11 candidats … intéressant !

penser à : trouver un cadeau et passer à la boucherie

avis perso : un mariage qui se prépare, je trouve ça beau et romantique … tant que ce n’est pas moi qui me marie 😉

 

courses : commençons par le début : la liste

sortie  : rien de prévu … à voir selon la météo na ! (réédit de la semaine dernière, si j’ai le droit !!)

zic :

fin : 8 h 08

Tac o tac du mercredi # 13

Chaque mercredi, je te propose un mot, une photo ou encore une musique  et toi qui me lis, tu me donnes le premier mot qui te passe par la tête !

Ok, ça marche ?

C’est elle-là qui me réveille tous les matins aux aurores …

Résultat de recherche d'images

Photo trouvée sur wikipédia

Cette semaine, je quitte # 12

En cette semaine 12, Agoaye me propose de quitter … En plein milieu de mon enfance, à cause d’un pédophile, j’ai quitté l’enfance, violemment jetée dans un monde que je n’aurais jamais dû connaitre à 7 ans. Alors, pour moi, le verbe quitter est négatif, d’ailleurs on dit bien « je te quitte » lors d’une séparation …

Quitter a un sens péjoratif, c’est grandir bien trop vite ou se retrouver seul(e). J’aime pas ce verbe qui me donne un sentiment d’abandon, de perte de confiance en soi-même ou en les autres .

Bon allez, je vais quand même y mettre une touche positive lorsqu’un couple quitte ses vêtements pour faire l’amour …

Etat d’esprit vide du vendredi # 12

Les états d’esprit du vendredi est une initiative proposée par Zenopia et Postman, qui me permet de partager avec toi qui me lis mon humeur du jour. 

Et aujourd’hui, nous sommes vendredi !

début : 7 h 43

fatigue : en fait, mon corps dort mais j’ai le sentiment que mon cerveau lui non. Je fais des rêves qui me stressent …

humeur :  au taquet mais pas avant 17 h, oui je débauche à 17 h …

estomac : lait d’avoine et chicorée et petits pains grillés gourmands beurrés-confiturés 🙂

condition physique : une heure de sport

esprit : vide … le néant intersidéral 🙂  Mais à 17 h, je serai au top de ma forme

boulot : plus que 10 h et je suis en weekend 🙂

culture : Gummy Drop 🙂 je cherche des joueurs qui pourraient m’envoyer des vies 🙂 Sinon, hier soir, j’ai vu un film que j’ai adoré « a perfect day » de Fernando León de Aranoa. A voir absolument …

penser à : passer à la boucherie à la débauche

avis perso : ma choucroute est la meilleure du monde … enfin, celle de mon boucher … sinon en dessert, j’ai fait un gâteau moche mais qui est super bon

message perso : les amis, je vous attends vers 20 h

amitié : ce soir

divers : je ne suis pas sûre que le débat politique ait une influence sur mon choix mais disons que je sais pour qui ne pas voter … un peu comme tout le monde non ??

courses : L’as, le 12 et le 8 ! Je te donne le tiercé dans l’ordre, dis-moi pas merci surtout 🙂

sortie  : rien de prévu … à voir selon la météo na !

envie de : ne plus avoir d’allergieS auX pollenS

zic :

fin : 8 h 06

Cette semaine, j’aide # 11

 

En cette semaine 11, Agoaye me propose d’aider. Aider pour moi, ça me renvoie à mon père qui pendant quelques années s’est occupé d’un centre d’orientation, il a donc aidé des jeunes à trouver leur voie ! Aider, c’est ça, c’est apporter quelque chose à quelqu’un sans retour. Aider est un acte gratuit et dans notre société matérialiste, aider est un geste utile et beau !

Aider, c’est aussi accompagner un malade en fin de vie ou une personne incapable de s’occuper d’elle-même seule, on parle alors d’aidant. C’est un véritable sacerdoce et moi perso, je ne sais pas si je pourrais aider ainsi une personne de ma famille … Je profite de ce texte pour exprimer mon immense respect pour ces aidants qui ne comptent pas leur temps  pour donner ce temps à l’autre !

Aider c’est aussi à une lettre près aimer … alors, moi, je ne sais si j’aide mes proches mais je sais que je les aime …

Ceci est ma participation au thème de la semaine (ouf, il était temps !) au projet  « cette année, je… »