Atelier d’écriture 267 # Assis là …

La bataille avait été rude et j’avais vu exploser mes amis. Moi, je ne sais pas par quel miracle, j’étais vivant, le souffle de la bombe m’avait projeté loin du champ de bataille et j’ai erré quelques longues minutes avant de retrouver le campement. J’ai réalisé pour mes camarades, leur mort, déchiquetés en mille morceaux et moi vivant ! Pourquoi moi ? La culpabilité du survivant n’allait plus me quitter.

Mes compagnons, ceux avec qui je partageais un bout de pain, sont morts au nom d’une guerre pour un morceau de terre, un pan de liberté …

En buvant un café chaud, je me suis promis que j’irai voir chaque mère, chaque veuve, chaque enfant pour parler de leur fils, de leur mari, de leur père. Raconter qui ils étaient sur ce putain de champ de bataille. Raconter les héros qu’ils sont devenus. Raconter comment ils me parlaient de leur famille qu’ils aimaient tant. Raconter qu’au delà de leur mort absurde, eux les vivants ne doivent jamais oublier leur sacrifice pour que la paix revienne !

Moi, l’homme seul, sans famille, j’avais une mission, redonner une vie à un homme mort pour sauver la paix.

Voici ma participation à l’atelier proposé par Leiloona

Le principe est celui-ci :
– j’écris un texte à partir de la photo proposée.
– je le publie le lundi matin.
– la consigne « pas de genre, ton, longueur imposés, mais le texte doit coller à la photo »

4 réflexions sur “Atelier d’écriture 267 # Assis là …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s