Cette semaine, je répare # 25

Et en cette semaine, Agoaye me propose de réparer mais que puis-je réparer ?

Je voudrais réparer l’abandon de mon blog et me remettre à l’écriture. Cela me manque de ne plus écrire mais je ne sais pas comment me redonner l’envie. Je ne sais pas trop comment réparer cette panne d’envie qui dure depuis longtemps, trop longtemps. Bon, j’ai quelques pistes ! Tout d’abord prendre le temps d’écrire ! Peut-être aussi supprimer tout ce qui ne m’est pas utile, genre les jeux FB qui sont addictifs et chronophages … Tu le vois, ô toi qui me lis, le cercle vicieux ?? Je suis faible, je sais.

Je voudrais aussi réparer le mal que j’ai fait aux autres sciemment et à qui je n’ai jamais présenté d’excuses. Ces quelques lignes n’y suffiront pas mais mon cœur y est ! Pardon à ce petit garçon que j’ai embêté quand j’étais en primaire et lui en maternelle ! Pardon à ce jeune garçon qui a reçu une gifle de ma part alors qu’il disait simplement un « gros mot » !! Je suis méchante, je sais.

Je voudrais parfois réparer une amitié en perdition mais pour cela il faut être deux et je me demande si je ne suis seule à le vouloir alors … je vais laisser s’éteindre cette amitié certainement par confort et par facilité ! Je suis lâche, je sais.

Je voudrais savoir réparer les objets qui se cassent, genre la vitre de mon portable, juste parce que la société jetable que l’on me vend me débecte ! j’ai deux mains gauches, je sais.

Je voudrais réparer mon moral qui ne va pas trop bien alors que j’ai tout pour être heureuse. Je suis égoïste, je sais.

Allez, ces quelques mots négatifs seront les derniers d’un nouveau départ. Je ne veux plus être sombre et déprimée et encore moins déprimante ! Je veux réparer mon sourire pour repartir …

  

Etat d’esprit motivé du vendredi #24

Les états d’esprit du vendredi est une initiative proposée par Zenopia et Postman, qui me permet de partager avec toi qui me lis mon humeur du jour. 

Et aujourd’hui, nous sommes vendredi !

début : 7 h 15

fatigue : toujours là pourtant la nuit je dors pas trop mal … mais la douleur, parfois, me réveille !

humeur : excellente, il fait beau et chaud ! Tu connais la contrepètrie belge, non ?

 estomac : se remplit de brioche et de thé à la menthe

condition physique : 2 heures de sport cette semaine ! Waouh, je n’en reviens pas moi-même !!

esprit : détendu et motivé

boulot : toujours prenant, passionnant mais pas trop stressant cette semaine

culture : la finale de Koh-Lanta avec des amis et une pizza, sinon j’ai un polar régional en cours. Ah si quand même, dimanche, je vais participer à un « cadavres exquis » géant !

penser à : promener l’aspirateur

avis perso : là comme ça, rien ne me vient de percutant ou drôle mais c’est paske c’est encore le matin 🙂

message perso : je gère les pizzas pour ce soir ! 4 fromages et jambon-fromage de chèvre-miel, ça ira ?

amitié : ce soir

loulou(s) : avec la chaleur, il dort sur la bonnetière ! Ah, je peux enfin bouger mes pieds la nuit tranquillement !

love : toujours là, mais je crois l’avoir déjà dit

divers : je sais pas pour toi mais moi, la chaleur et le soleil me font du bien, genre « on est pas bien là, paisible, à la fraîche, détendu du gland » quoi !!!

courses : justement, je réfléchis à la liste

sortie  : dimanche sûr !

envie de : me remettre à l’écriture vraiment … à voir !!

zic :

fin : 7 h 35

Si j’étais … un sentiment # 10

Après avoir abandonné lamentablement le projet « si j’étais » proposé par Mous, je me relance dans l’aventure et doucettement, je compte bien rattraper mon retard 🙂 Allez zou, au boulot 🙂

Mous me propose donc d’être un sentiment !

Oh lala ! Un sentiment …

Parfois, je ressens un sentiment d’envie tout simplement parce que je suis petite avec un gros bidon et que la femme, croisée dans le bus, est grande et mince … mais je pense que c’est humain non ?

Parfois, je ressens une bouffée d’amour pour mes enfants tout simplement parce que j’ai reçu un cadeau pour la fête des mères alors que je ne m’y attendais pas du tout … Ce sentiment d’amour durera toujours, aussi fort que le premier jour où j’ai su qu’une vie grandissait en moi !

Parfois, je ressens sentiment de honte lorsqu’au cours d’une soirée, j’ai bu un peu plus que de raison mais tant que je ne ramène pas la voiture, tout va bien et puis merde quoi, je vis et donc je fais des bêtises …

Parfois, je ressens un sentiment de colère parce qu’un sous-homme a décidé au nom d’une secte de tuer de vrais humains parce qu’ils ne pensent pas comme lui ! Cela me donne envie de me battre pour mes idées et surtout de VIVRE comme je l’entends ! Jamais n’être rabaissée par quiconque !

Parfois, je ressens un sentiment de tristesse lorsqu’un de mes proches est gravement malade ou bien meurt. Je ne sais pas exprimer mes sentiments dans ces moments-là pour consoler ceux que j’aime mais je suis là, ma main posée sur une épaule ! Un geste vaut parfois mieux qu’un mot …

Parfois, je ressens un sentiment de gêne parce que je me sens de trop …

Parfois, je ressens un sentiment de bonheur parce que je vois un écureuil qui saute de branche en branche, parce que j’ai passé la journée avec ma meilleure amie, parce que soleil brille …

Un sentiment est une émotion, belle ou non et tous ces sentiments que je ressens font de moi ce que je suis

Cette semaine, j’imagine # 24

 

Ouh la la ! C’est dingue le retard que j’ai pris dans le projet d’Agoaye ! Et en cette semaine où elle me propose d’imaginer, je me dis que j’ai lâché prise ! Mais pourquoi ? Pourquoi depuis quelques semaines, je n’écris plus …

J’ai profité de ces semaines pour me reconcentrer sur moi-même. J’avais besoin de ne penser qu’à moi et l’écriture n’était pas, n’était plus au premier plan et pourtant j’en ai imaginé des articles, j’en ai imaginé des histoires …

Peut-être que justement à force d’imaginer ce que je pourrais écrire, je passe à côté de ce que je peux écrire. Je suis une rêveuse mais il faut aussi que je vive ma vie telle qu’elle est – et Dieu sais si elle est chouette !! – plutôt que d’imaginer tout plein de choses qui jamais ne m’arriveront … Je pense qu’à force d’imaginer, j’oublie de vivre mon présent. J’oublie d’écrire …

Mais, tu me connais et je te rappelle que j’ai un ego surdimensionné et quand enfin j’écris sur mon blog, j’ose imaginer que mes mots peuvent faire sourire un lecteur ! Et ça, t’imagines même pas le bonheur que cela me procure !!!!

Pour finir, je partage avec toi, les mots de John Lennon.

Imagine qu’il n’y a aucun Paradis,
C’est facile si tu essaies,
Aucun enfer en-dessous de nous,
Au dessus de nous, seulement le ciel,
Imagine tous les gens,
Vivant pour aujourd’hui…

Imagine qu’il n’y a aucun pays,
Ce n’est pas dur à faire,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
Aucune religion non plus,
Imagine tous les gens,
Vivant leurs vies en paix…

Tu peux dire que je suis un rêveur,

Mais je ne suis pas le seul,
J’espère qu’un jour tu nous rejoindras,
Et que le monde vivra uni

Imagine aucune possession,
Je me demande si tu peux,
Aucun besoin d’avidité ou de faim,
Une fraternité humaine,
Imagine tous les gens,
Partageant tout le monde…

Tu peux dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J’espère qu’un jour tu nous rejoindras,
Et que le monde vivra uni
(traduction trouvée ici-là)