Si j’étais … un sentiment # 10

Après avoir abandonné lamentablement le projet « si j’étais » proposé par Mous, je me relance dans l’aventure et doucettement, je compte bien rattraper mon retard 🙂 Allez zou, au boulot 🙂

Mous me propose donc d’être un sentiment !

Oh lala ! Un sentiment …

Parfois, je ressens un sentiment d’envie tout simplement parce que je suis petite avec un gros bidon et que la femme, croisée dans le bus, est grande et mince … mais je pense que c’est humain non ?

Parfois, je ressens une bouffée d’amour pour mes enfants tout simplement parce que j’ai reçu un cadeau pour la fête des mères alors que je ne m’y attendais pas du tout … Ce sentiment d’amour durera toujours, aussi fort que le premier jour où j’ai su qu’une vie grandissait en moi !

Parfois, je ressens sentiment de honte lorsqu’au cours d’une soirée, j’ai bu un peu plus que de raison mais tant que je ne ramène pas la voiture, tout va bien et puis merde quoi, je vis et donc je fais des bêtises …

Parfois, je ressens un sentiment de colère parce qu’un sous-homme a décidé au nom d’une secte de tuer de vrais humains parce qu’ils ne pensent pas comme lui ! Cela me donne envie de me battre pour mes idées et surtout de VIVRE comme je l’entends ! Jamais n’être rabaissée par quiconque !

Parfois, je ressens un sentiment de tristesse lorsqu’un de mes proches est gravement malade ou bien meurt. Je ne sais pas exprimer mes sentiments dans ces moments-là pour consoler ceux que j’aime mais je suis là, ma main posée sur une épaule ! Un geste vaut parfois mieux qu’un mot …

Parfois, je ressens un sentiment de gêne parce que je me sens de trop …

Parfois, je ressens un sentiment de bonheur parce que je vois un écureuil qui saute de branche en branche, parce que j’ai passé la journée avec ma meilleure amie, parce que soleil brille …

Un sentiment est une émotion, belle ou non et tous ces sentiments que je ressens font de moi ce que je suis

2 réflexions sur “Si j’étais … un sentiment # 10

  1. Tous ces sentiments nous font vivre oui, ce sont eux qui nous habitent et font celles qu’on est selon notre fonctionnement face à eux. Parfois il n’y a pas de mots, mais comme je dis souvent, les grands discours ne sont pas ce qui aide le plus. N’envie pas trop les ventres plats, il peut se cacher beaucoup de souffrance derrière un ventre plat aussi et puis ce n’est pas beau ❤ Gs bisous Cécile, douce après-midi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s