La nuque # Atelier d’écriture 320

Leiloona du blog Bricabook propose, chaque semaine, d’écrire à partir d’une photo. Je me lance grâce à la photo de © Tony Wan et voici mes mots :

J’adorais la regarder se transformer en geisha. Je regardais sa nuque gracile où j’aimais tant glisser mon nez, elle sentait la poudre de riz, cette odeur encore aujourd’hui m’enivre … Maintenant c’est à mon tour, je suis geisha et je me souviens de ma mère lorsque je chante et danse pendant les banquets …

 

une-photo-quelques-mots-atelier-décriture-en-ligne

10 commentaires

  1. Hello Cécile
    De mère en fille, ce « métier » d’art est bien mystérieux, voire envoûtant. Les Geishas le vivent-elles comme nous le ressentons ?
    Après lecture de ton texte ravissant, j’ai regardé la photo d’un autre oeil et cette nuque gracile s’est révélée 😆
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s