Et si j’étais une chaussure # 9

Mous, dans son thème « et si j’étais » me propose d’être une chaussure …

Si j’étais une chaussure, je serais une paire de tongs pour flâner sur la plage et sentir le sable chaud glisser sur mes orteils sans me brûler la plante des pieds …

Si j’étais une chaussure, je serais une paire de baskets pour courir au petit matin et regarder le soleil se lever et petit à petit voir ma brioche fondre …

Si j’étais une chaussure, je serais une chaussure de randonnée et à moi les belles balades dans les bois, sur les collines, les chemins de terre boueux … à moi la découverte d’un cèpe caché derrière un chêne ou d’une mûre chaude, noire et sucrée …

Si j’étais une chaussure , je serais une paire de Louboutin, juste pour le fun, bien rangée dans une boîte au fond de mon placard. Eh ho, vu le prix, tu marches pas avec, tu les regardes, c’est tout !

Si j’étais une chaussure, je serais une bonne vieille paire de pantoufles, réconfortantes après une journée debout à piétiner. Tu sais, ces pantoufles qui sont moches et trouées et qui puent un peu mais que tu ne peux pas jeter. Celles dans lesquelles tu es enfin chez toi, vautrée sur la canapé, les pieds sur la table basse …
Bref, si j’étais une chaussure, je serais une pantoufle ou peut-être même chausson 🙂

Et si j’étais un souhait # 8

mouss4-copie

Je suis un peu à la bourre dans mes écrits mais c’est paske j’étais en vacances au bord de la montagne à tenter de tenir debout tout en glissant les pieds maintenus sur deux planches 🙂 Ouais, je sais, dis comme ça, ça semble bizarre, mais je te jure, ô toi qui me lis, pendant une semaine, j’ai fait du sport 🙂 Nan, mais j’ai pas fait que ça hein, j’ai pris l’apéro aussi et même vu un feu d’artifice 🙂

Mais tss, tss, reprenons, comme même, le cours du thème de la semaine 8 proposé par Mous ! Si j’étais un souhait !

Oh lala !!! Ben ouais, quoi, là comme ça entre la soupe de légumes qui cuit doucement et la radio qui raconte je ne sais trop quoi, je souhaite trouver les mots qui te feraient marrer, ô toi qui me lis 🙂  Oui, je souhaiterais être drôle, rigolote, marrante, désopilante …

Evidemment, si j’étais un souhait, cela serait la paix sur la Terre et tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil mais c’est gnangnan non ??

Donc si j’étais un souhait, je serais celui qu’on dit après avoir atchoumer 🙂

A tes souhaits épicétou 🙂

 

Et si j’étais … Dieu

Et en cette semaine 7, Mous me propose d’être … Dieu

Pour commencer, écoutons la chanson de Francis Cabrel « Assis sur le rebord du monde ».

Si j’étais Dieu, je serais horrifié de voir le monde que j’ai crée complètement mis à mal, malmené par l’homme que j’ai créé. J’aurais mieux fait de me casser une guibolle, tiens 😉 plutôt que d’avoir voulu créer l’homme à mon image ! Je pensais bien faire et je sais pas trop où ça a merdouillé mais le résultat est franchement mauvais ! L’idée était bonne, j’ai dû pécher par orgueil ce qui est le comble pour un Dieu, non ?

 En fait, je sais, j’aurais dû commencer par créer la femme parbleu ! Et là, le monde eut été parfait 🙂 La Femme, oui avec un grand F, aurait embelli le monde, protégé le faible et élevé vers le haut le défavorisé, et surtout elle aurait aimé son prochain. Je l’aurais aimée pour ses qualités car comme le dit Renaud « Femme je t’aime, surtout, enfin pour ta faiblesse et pour tes yeux, quand la force de l’homme ne tient que dans son flingue ou dans sa queue bip »

Si j’étais Dieu, j’irai sur une autre planète tout recommencer en commençant par la femme !

Si j’étais Dieu, je demanderais pardon pour tout le mal que j’ai créé.

mouss4-copie

Et si j’étais … un photographe

mouss4-copie

Et en cette semaine 6, Mous me propose d’être un photographe !

Si j’étais  photographe, je prendrais en photo toute la noirceur du monde pour qu’il soit coloré et tout plein de fous rires

Si j’étais photographe, je prendrais en photo l’homme que j’aime rien que pour capter le moment fugace entre rêve et réveil

Si j’étais photographe, je prendrais en photo l’océan en colère ou un lac tranquille. Cette eau qui est la vie et parfois la mort quand elle vient à manquer

Si j’étais photographe, je prendrais en photo les éclats de rire de mes fils pour toujours me souvenir de leur enfance

Si j’étais photographe, je prendrais en photo mon chat parce qu’il est trop beau

Si j’étais photographe, je prendrais en photo une grand-mère toute ridée parce que chacune de ses rides raconte une histoire de sa longue vie

Si j’étais vraiment photographe, je ne prendrais que des photos de mon doigt parce qu’il est toujours sur l’objectif 🙂

 

Si j’étais …#5

mouss4-copie

Et en cette nouvelle semaine, Mous me propose d’être une liste  !

Si j’étais une liste, je serais ta liste de courses griffonnée au dos d’un ticket de caisse où serait noté l’indispensable de la semaine et aussi ce pot de glace au chocolat parce que tu viens de te faire larguer par SMS par ce garçon, que tu croyais l’homme de ta vie au troisième rendez-vous. Tu sais bien ce pot de glace que manges devant la téloche en regardant, tout en pleurant, pour la millième fois « Valentine’s day »

Si j’étais une liste, je serais la liste de tes envies et tu craquerais pour cette petite folie que l’on s’accorde parce que le printemps revient, tu sais bien, cette jolie jupe qui tournoie avec ce top en dentelle … parce que le printemps c’est le renouveau, une nouvelle histoire … et un nouvel amoureux.

Si j’étais ta liste, je serais ta liste de musique de la honte, mais si, cette chanson que tu écoutes en boucle parce qu’elle te rappelle Dieu sait quoi, mais jamais au grand jamais tu l’avouerais, même à ta meilleure amie mais put…naise que ça fait du bien de l’écouter !

Si j’étais une liste, je serais ta pile de livres à lire, celle qui jamais ne descend car à chaque visite chez ton libraire préféré, tu craques et repars avec un nouveau bouquin … celui qui te fera rire aux éclats et verser une larme parce que tu ne veux plus quitter les héros de ce livre et qu’ils vont te manquer une fois la dernière page lue !

Si j’étais une liste, je serais celle de tes rêves à réaliser avant 30 ans, 40 ans, 50 ans, de celle que l’on réalise en partie, une maison, un mari, un bébé, un job, un golden retriever, un voyage au bout du monde ou tout simplement être heureuse !

Si j’étais une liste, je serais ta liste de résolutions à tenir coûte que coûte, mais si l’abonnement à la salle de sport pour perdre cette fucking bouée ! Arrêter la clope mais celle fumée en soirée est si bonne ! Rendre visite à Tata Colette une fois par mois … nan mais si si,  jusqu’en février tu as tenu bon ! Tu peux être fière de toi, allez l’année prochaine, tu tiens trois mois 😉  (pardon à toutes les tata Colette du monde, je n’ai rien contre vous)

Ceci est ma 5ème participation au projet de Mous 🙂

Si j’étais … un coq

Si j’étais un coq …

Je serais un coq dans une basse-cour remplie de jolies filles un peu naïves et elles feraient tout pour me satisfaire ! Je claquerais des doigts et pof, mon souhait serait réalisé ! Un seul regard de moi sur elles et elles seraient comblées … attends qu’est ce que tu crois, moi les gonzesses, j’les rends heureuses ! Ben ouais, je les appelle, j’leur parle romantique « ce soir on baise ! » et elles repartent dans la nuit amoureuses 🙂

Bref, si j’étais un coq, je serais un coq laid

Si j’étais … une prédiction # 3

Salut ô toi qui me lis !

Cette semaine, Mous me propose d’être une … prédiction ! Alors pour commencer voyons, la définition de ce mot. Sur Larousse, j’ai trouvé celle-ci « Action d’annoncer par avance, de prédire l’avenir ; discours annonçant des événements futurs : Les prédictions des prophètes. Ce qui est prédit : Vos prédictions se sont accomplies. Annonce d’événements futurs par la connaissance qu’on a de leurs causes : La prédiction des éclipses. »Eh ben, voilà,voilà, je suis bien avancée, moi avec ça 😉

Après une intense réflexion, en finissant ma crème dessert aux œufs sur lit de caramel, oui, je réfléchis intensément en mangeant 🙂 je me suis demandé ce que je voudrais prédire …

Et là, bingo, si j’étais une prédiction, je prédirai la paix dans le monde, il n’y aurait plus jamais de guerre pour des conflits d’idée ! Nan, mais c’est vrai quoi, y’en a marre que les gens s’entre-tuent au nom d’une religion ou d’une politique ou pour le pouvoir, le fric, le sexe …  Putain Punaise, depuis que le monde existe, je n’ai jamais vu de période de paix et pire encore, l’humain n’apprend rien de ses erreurs du passé … ça me déprime !! Alors, si j’étais une prédiction, je prédirai que la différence est une chance !

Si j’étais une prédiction, je prédirai que l’utopie vaincra … Je suis une rêveuse au fond de moi, et  je voudrais tellement vivre dans un monde où tout le monde s’aimerait. Mais voilà, le monde avec ses sept milliards d’humains en est-il capable ?

Finalement, je vais me prédire de gagner au loto, ce sera bien plus simple … ben quoi, oui j’ai le droit d’être vénale :p