Si j’étais un défaut # 13

L’image contient peut-être : texte

Etant toujours en vacances, j’ai un peu plus le temps pour écrire  et j’en profite pour rattraper mon retard sur le projet de Mous  qui me propose d’être « un défaut» nan, mais franchement est-ce que j’ai une tête de défaut ??

Allez, quand même, étant une humaine normale, j’ai un ou deux défauts, mais pas plus, que voici :

 Je suis râleuse, rouspéteuse et énerveuse et un chouille colérique mais c’est bon pour la santé !

Je suis un peu gourmande car je n’aime que la bonne chère, les bons vins, le tout partagé avec mes ami(e)s

Je suis un peu, beaucoup paresseuse, ben ouais, je préfère lire sur mon canapé que faire le ménage … j’assume, je suis une vraie paresseuse mais je préfère dire épicurienne 🙂 cf : plus haut 😉

Je suis moqueuse … mais je commence toujours par moi-même 🙂

Je suis, je suis … ben, en fait, non, ma liste est terminée  🙂 mais je crois que le mieux pour connaitre mes « vrais » défauts, il faudrait demander à mes frangins-frangine 🙂

Si j’étais ce que je ne suis pas # 12

L’image contient peut-être : texte

Etant en vacances, j’ai un peu plus le temps pour écrire … Quoique !! Mais comme même, j’ai envie de rattraper mon retard sur le projet de Mous  qui me propose d’être « ce que je ne suis pas », je me lance et tadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Tout de suite, ça le fait non,  comme mise en bouche ?? Nan ? Ah dommage 🙂

En gros, je sais ce que je suis mais sais-je ce que je ne suis pas, au fond ?

A première vue, je ne suis pas un garçon, contrairement à Mylène … Ben si, moi j’ai une fouf et des nichons, petits certes, mais des nichons et j’ai pas de trilili, je l’aurais vu quand même !!

A deuxième vue, je ne suis pas terroriste, je ne suis pas anti-terroriste, je ne suis pas intégriste et pas seule sur terre, je ne suis réciproque, je ne suis pas en cloque … Ouh lala, non, on arrête tout là, ça,  ce sont les paroles de Louise  Attaque, je m’égare-là …

A troisième vue, je ne suis pas les gens dans la rue parce que c’est mal ! Nan, nan, suivre les gens, ça ne se fait pas ! Non, non, non !

A quatrième vue, je ne suis pas une super héroïne, une princesse ou une licorne … Ben ouais, je fais caca et pipi et je pète au lit aussi tout comme Félicie !

A cinquième vue, je ne suis pas toujours celle que je voudrais être mais tant pis, je me plais comme ça et c’est bien le principal

A sixième vue, je ne suis pas si mal et tac voilà mon article, il est fini na 🙂

Si j’étais pas humaine # 11

#EtSiJétais...

Doucement, je rattrape mon retard 🙂 En cette semaine 11, Mous me propose d’être « pas humaine ».

Là, sans réfléchir j’ai envie de dire que si je n’étais pas humaine, je serais un vampire … mais nan, en fait, non, j’aime trop l’ail dans la ratatouille et pis boire du sang de jeunes puceaux pubères les matins de pleine lune, bof quoi et puis surtout, comme je suis parfois bouzinée, je tomberais à coup sûr sur La Tueuse … Buffy si tu me lis ! Nan, définitivement non, je ne serais pas un vampire !!!

Je pourrais être un lutin des bois ou mieux encore une licorne mais si c’est pour finir dans un bassin de natation avec une princesse sur le dos pour son cours d’aqua-licorne, flûte, non quoi 🙂 Sinon, le lutin des bois, bof aussi, j’aime pas les petites bébètes qui traînent en forêt ! Ben quoi, chuis citadine, c’est tout !!

 

Je pourrai être un dragon mais sachant que je suis enrhumée du 1er janvier au 31 décembre, au moindre éternuement, je brûlerai un demi-hectare de tout ce qu’il y a sur Terre et donc très vite, j’aurais l’air malin seule au monde, Monsieur Wilson, si tu es encore là !! Ah oui mais non puisque je t’aurais éternué dessus …

Je crois qu’en fait, si je n’étais pas humaine, je serais un chat, je serais mon chat parce que franchement s’il y en a bien un qui a une vie de rêve, c’est lui … ô toi qui me lis, tu comprends mieux ce que je veux dire,

mais si regarde 🙂

Voilà, voilà ma participation au projet « si j’étais »

Et si j’étais une chaussure # 9

Mous, dans son thème « et si j’étais » me propose d’être une chaussure …

Si j’étais une chaussure, je serais une paire de tongs pour flâner sur la plage et sentir le sable chaud glisser sur mes orteils sans me brûler la plante des pieds …

Si j’étais une chaussure, je serais une paire de baskets pour courir au petit matin et regarder le soleil se lever et petit à petit voir ma brioche fondre …

Si j’étais une chaussure, je serais une chaussure de randonnée et à moi les belles balades dans les bois, sur les collines, les chemins de terre boueux … à moi la découverte d’un cèpe caché derrière un chêne ou d’une mûre chaude, noire et sucrée …

Si j’étais une chaussure , je serais une paire de Louboutin, juste pour le fun, bien rangée dans une boîte au fond de mon placard. Eh ho, vu le prix, tu marches pas avec, tu les regardes, c’est tout !

Si j’étais une chaussure, je serais une bonne vieille paire de pantoufles, réconfortantes après une journée debout à piétiner. Tu sais, ces pantoufles qui sont moches et trouées et qui puent un peu mais que tu ne peux pas jeter. Celles dans lesquelles tu es enfin chez toi, vautrée sur la canapé, les pieds sur la table basse …
Bref, si j’étais une chaussure, je serais une pantoufle ou peut-être même chausson 🙂

Et si j’étais un souhait # 8

mouss4-copie

Je suis un peu à la bourre dans mes écrits mais c’est paske j’étais en vacances au bord de la montagne à tenter de tenir debout tout en glissant les pieds maintenus sur deux planches 🙂 Ouais, je sais, dis comme ça, ça semble bizarre, mais je te jure, ô toi qui me lis, pendant une semaine, j’ai fait du sport 🙂 Nan, mais j’ai pas fait que ça hein, j’ai pris l’apéro aussi et même vu un feu d’artifice 🙂

Mais tss, tss, reprenons, comme même, le cours du thème de la semaine 8 proposé par Mous ! Si j’étais un souhait !

Oh lala !!! Ben ouais, quoi, là comme ça entre la soupe de légumes qui cuit doucement et la radio qui raconte je ne sais trop quoi, je souhaite trouver les mots qui te feraient marrer, ô toi qui me lis 🙂  Oui, je souhaiterais être drôle, rigolote, marrante, désopilante …

Evidemment, si j’étais un souhait, cela serait la paix sur la Terre et tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil mais c’est gnangnan non ??

Donc si j’étais un souhait, je serais celui qu’on dit après avoir atchoumer 🙂

A tes souhaits épicétou 🙂

 

Et si j’étais … Dieu

Et en cette semaine 7, Mous me propose d’être … Dieu

Pour commencer, écoutons la chanson de Francis Cabrel « Assis sur le rebord du monde ».

Si j’étais Dieu, je serais horrifié de voir le monde que j’ai crée complètement mis à mal, malmené par l’homme que j’ai créé. J’aurais mieux fait de me casser une guibolle, tiens 😉 plutôt que d’avoir voulu créer l’homme à mon image ! Je pensais bien faire et je sais pas trop où ça a merdouillé mais le résultat est franchement mauvais ! L’idée était bonne, j’ai dû pécher par orgueil ce qui est le comble pour un Dieu, non ?

 En fait, je sais, j’aurais dû commencer par créer la femme parbleu ! Et là, le monde eut été parfait 🙂 La Femme, oui avec un grand F, aurait embelli le monde, protégé le faible et élevé vers le haut le défavorisé, et surtout elle aurait aimé son prochain. Je l’aurais aimée pour ses qualités car comme le dit Renaud « Femme je t’aime, surtout, enfin pour ta faiblesse et pour tes yeux, quand la force de l’homme ne tient que dans son flingue ou dans sa queue bip »

Si j’étais Dieu, j’irai sur une autre planète tout recommencer en commençant par la femme !

Si j’étais Dieu, je demanderais pardon pour tout le mal que j’ai créé.

mouss4-copie

Et si j’étais … un photographe

mouss4-copie

Et en cette semaine 6, Mous me propose d’être un photographe !

Si j’étais  photographe, je prendrais en photo toute la noirceur du monde pour qu’il soit coloré et tout plein de fous rires

Si j’étais photographe, je prendrais en photo l’homme que j’aime rien que pour capter le moment fugace entre rêve et réveil

Si j’étais photographe, je prendrais en photo l’océan en colère ou un lac tranquille. Cette eau qui est la vie et parfois la mort quand elle vient à manquer

Si j’étais photographe, je prendrais en photo les éclats de rire de mes fils pour toujours me souvenir de leur enfance

Si j’étais photographe, je prendrais en photo mon chat parce qu’il est trop beau

Si j’étais photographe, je prendrais en photo une grand-mère toute ridée parce que chacune de ses rides raconte une histoire de sa longue vie

Si j’étais vraiment photographe, je ne prendrais que des photos de mon doigt parce qu’il est toujours sur l’objectif 🙂